Histoire du club

La société est fondée le 3 mars 1895 sous le nom de «Cyclamen de Carouge» et a pour but de réunir les amateurs de courses en montagne et de développer en eux le goût de la montagne et du ski.

 

Le 4 décembre 1895, le «Cyclamen de Carouge» s’affilie à la Fédération Montagnarde Genevoise (F.M.G.).

 

Le 18 septembre 1938, grâce à Ed. Rôthlisberger et S. Edelmann,  la société, réduite à 5 membres habitant dans le quartier des Charmilles, devient  le

 

«CYCLAMEN DES CHARMILLES»,

 

association jouissant de la personnalité juridique et organisée corporativement conformément aux articles 60 et suivants du Code civil suisse.

 

Depuis l’année 1980, le club devient mixte (jusqu’alors seuls les hommes pouvaient adhérer) et s’affilie à la Fédération suisse de Ski (actuellement  Swiss Ski) et pour notre région à l’Association Régionale Romande des Clubs de Ski (actuellement  Ski Romand). Cela permet au Cyclamen des Charmilles de fondé un ski-club et de créer une section OJ (organisation pour les jeunes).

 

Notre club devient ainsi une association familiale où tous les membres peuvent, en famille, participer aux sorties.

 

Une section pour les anciens est créée et nommée «Les Enchantés» par notre membre d’honneur Fernand Genecand allias Tricouni. Une sortie ou visite par mois est organisée, laquelle est suivie d’un bon repas.

 

Actuellement, le Cyclamen organise de nombreuses activités tout au long de l’année : ski, courses en montagne, match de football , ski nautique, sortie de 4 jours en Ardèche au Jeûne Genevois pour y pratiquer du canoë, journée sportive (pétanque et tennis), soirée raclette et rallye auto, vélo ou pédestre. Lors de toutes ces manifestations, les grillades et les pique-nique sont d’actualité.

 

 

Les moments douloureux du Cyclamen des Charmilles

 

Le dimanche 27 octobre 1935, Albert Maly, membre du Cyclamen de Carouge, est victime d’un accident mortel sur le du retour de l’inauguration de la cabane-refuge de Flaine de la F.M.G. Son corps est retrouvé à un quart d’heure du chalet Belluard non loin d’un pierrier. Ayant fait une chute dans un couloir d’environ 15 mètres, Albert Maly, âgé de 31 ans, marié et père de deux filles, dont le corps et le visage ne portaient aucune grave blessure, a été tué instantanément.

 

René Ebener et Maurice Grivet, membres du Cyclamen des Charmilles, ont disparu le 16 juin 1954, ensevelis par une avalanche de séracs lors de l’ascension du Mont-Blanc. Leur corps repose toujours à la jonction des glaciers du Plateau. René Ebener était célibataire, tandis que Maurice Grivet était marié et père du petit Charles-André, devenu réalisateur aux services des sports de la Télévision suisse romande.

 

 

Présidents successifs

 

1895 1898 Monsieur Bertillat père
1899  – 1905 François Balleydier
1936  – 1937 C. Rudler
1938  – 1939 Ed. Röthlisberger
1940  – 1947 Albert Thomas
1947  – 1955 Ernest Dumoulin
1956  – 1957 Roger Aubert
1958  – 1965 Ernest Dumoulin
1966  – 1979 Jean Moret
1980  – 1993 André Trezza dit «Zizi»
1993  – 1994 Olivier Bosshard
1995  – 2002 Danièle Vachoux-Trezza
2003  – 2011 Ralph Froehlich
2012  – Patrice Hügli

 

 

Présidents  d’honneur

 

Feu        Ernest Dumoulin

Jean Moret

André Trezza dit Zizi

Danièle Vachoux-Trezza

 

Marraine

 

Feu     Marie-Louise Leyvraz, née Favre

Renée Suter

 

Membres d’honneur

 

Feu        Raoul Ethenoz

Feu        Albert Thomas

Feu        Charles Rudler

Feu        Fernand Genecand, allias Tricouni

Feu        René Guex

Feu        Edith Trezza

Marc Buclin

Christiane Martin

Jean-Pierre Suter

Lucienne Boschung